Chambre Conservatoire de Bruxelles - Les procédures d'adjudication devraient démarrer prochainement

14/03/13 à 18:33 - Mise à jour à 18:33

Source: Le Vif

(Belga) L'ambition du gouvernement est de régler le dossier de la restauration du bâtiment du Conservatoire royal de Bruxelles en concertation avec Beliris, a dit jeudi à la Chambre le secrétaire d'Etat Servais Verherstraeten, qui a ajouté que les procédures d'adjudications devraient démarrer dans les prochains jours.

M. Verherstraeten, responsable pour la Régie des bâtiments, et la vice-Première ministre Laurette Onkelinx, responsable pour Beliris, ont été interrogés jeudi à la Chambre par François-Xavier de Donnea (MR) et Yvan Mayeur (PS) sur la situation du Conservatoire de Bruxelles dont le bâtiment et notamment sa salle de concert sont dans un état déplorables qui a encore été mis en évidence par les dégâts provoqués par la neige. Dans sa réponse, Mme Onkelinx a dit que Beliris peut être partie de la solution mais, a-t-elle rappellé, il s'agit d'un bâtiment fédéral et donc Beliris ne peut intervenir qu'à titre accessoire. Beliris a mis 2,3 millions d'euros à disposition de la Régie des Bâtiments dans le cadre de son travail de mesurage et pour son masterplan. "Pour les travaux proprement dits, je n'exclus évidemment pas que Beliris puisse proposer une intervention supplémentaire", a-t-elle ajouté. M. Verherstraeten a quant à lui rappelé qu'à cause de la réglementation relative à la prudence budgétaire, ce dossier a pris un peu plus de temps. Toutefois, les procédures d'adjudication devraient démarrer dans les prochains jours. M. Verherstraeten a encore souligné que le soutien des Communautés est aussi nécessaire à la solution de ce dossier. "Je me réjouis de la réunion intergouvernementale entre la Communauté française et le gouvernement flamand qui ont montré leur bonne foi et leur ambition. Demain (vendredi), j'aurai des contacts avec le ministre flamand de l'Enseignement, Pascal Smet", a-t-il conclu. La Régie des Bâtiments estime le coût total de la rénovation du bâtiment à environ 50 millions d'euros. (PVO)

Nos partenaires