Chambre - budget 2013 - Le gouvernement épargne les plus faibles et protège la classe moyenne

06/02/13 à 17:02 - Mise à jour à 17:02

Source: Le Vif

(Belga) "Il y a les mots et les faits", a dit mercredi à la Chambre le Premier ministre Elio Di Rupo, en réponse aux critiques de l'opposition sur le budget 2013 du gouvernement.

M. Di Rupo est intervenu à la fin de la discussion générale pour défendre la politique de son gouvernement qui "protège les plus pauvres et épargne les classes moyennes". Tout en rappelant la nécessité de poursuivre "à un rythme soutenable" l'assainissement budgétaire, il a énuméré les diverses mesures prises par le gouvernement comme l'augmentation des pensions, des allocations et des bas salaire, le gel de l'énergie et le renforcement de l'accessibilité aux soins de santé. Comme Ecolo insistait dans sa réplique pour contester ce bon bilan, le Premier ministre a considéré que l'attitude des verts était injuste. "Nous avons fait pour 18 milliards d'économie en un an et demi ce qui représente 3000 euros par familles. Avons-nous pris 3000 euros à chaque famille? Non. Il pleut partout en Europe mais il pleut un peu moins en Belgique. Ce que vous dites est injuste. C'est indigne. Vous ne dites pas la vérité", a-t-il lancé sur un ton très remonté. La chef de groupe Ecolo, Muriel Gerkens, a insisté en soulignant notamment le coût supplémentaire pour les communes qui doivent prendre en charge les plus démunis et le fait que la concertation ait capoté. Dans son intervention, le Premier ministre a aussi confirmé que le gouvernement travaille à la réforme des dotations. En attendant, la dotation de la reine Fabiola est diminuée et la fondation que celle-ci avait mise sur pied est en voie de dissolution, ce qui permettra de "tourner cette malheureuse page", a dit M. Di Rupo. (BENOIT DOPPAGNE)

Nos partenaires