Centre de psychiatrie légale: l'exploitation privée inquiète le bourgmestre de Gand

04/04/14 à 19:03 - Mise à jour à 19:03

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre de Gand, Daniël Termont (sp.a), a exprimé vendredi sa préoccupation après la décision prise par le gouvernement de confier à la société privée Sodexo l'exploitation du Centre de Psychiatrie Légale (CPL) qui s'installera dans la cité de Flandre orientale.

Centre de psychiatrie légale: l'exploitation privée inquiète le bourgmestre de Gand

"En tant que socialiste et bourgmestre, je me fais beaucoup de soucis", a-t-il déclaré. Le maïeur gantois dit se joindre à "ceux qui expriment leur préoccupation sur le fait que cette forme de soin de santé soit privatisée". M. Termont se demande si le gouvernement a reçu les garanties suffisantes du consortium sur la façon dont les internés seront soignés. "Je me pose de grandes questions. N'est-ce pas la première étape vers la privatisation de l'ensemble du secteur pénitentiaire? Je me fais beaucoup de soucis", a-t-il ajouté. Le bourgmestre n'a pas voulu s'exprimer plus avant sur le dossier. La ville de Gand faisait partie d'une plate-forme concurrente candidate à l'exploitation de ce centre. (Belga)

Nos partenaires