Centrafrique: violents combats à Ndelé (nord), de nombreux habitants fuient la ville

10/12/12 à 20:19 - Mise à jour à 20:19

Source: Le Vif

(Belga) De violents combats ont opposé des hommes armés aux forces centrafricaines lundi à Ndélé, grande ville du nord de la Centrafrique, poussant de nombreux habitants à fuir cette bourgade située près de la frontière tchadienne, selon une source militaire.

"Des hommes armés sont entrés dans la ville en tirant à l'arme automatique. Puis de fortes détonations ont commencé à se faire entendre, provoquant la débandade parmi les habitants qui ont fui en direction des villes voisines, ou encore de la brousse", selon cette source. Ndélé, qui compte entre 15.000 et 20.000 habitants, avait déjà été le théâtre d'affrontements violents entre différentes rébellions et l'armée entre 2007 et 2010. "Après plus d'une heure de combats entre les assaillants et les éléments des forces armées centrafricaines (FACA) une partie du centre de Ndélé a été occupée par ces hommes armés", selon la source militaire. Les FACA, selon cette source, étaient soutenues par les hommes de l'ex-rébellion de la Convention des patriotes pour le justice et la paix (CPJP) qui occupent la ville en bonne intelligence avec l'armée depuis les accords de paix signés en 2011. Aucune déclaration officielle n'a encore été faite sur cette attaque par les autorités de Bangui. Aucun bilan n'était disponible dans l'immédiat. (DGO)

Nos partenaires