Centrafrique: vaste opération de désarmement d'anti-balaka à Bangui

15/02/14 à 09:54 - Mise à jour à 09:54

Source: Le Vif

(Belga) Une vaste opération de désarmement de miliciens anti-balaka a été entamée samedi matin par l'armée française et la force de l'union africaine à Boy Rabe, un quartier chrétien de Bangui, a constaté l'AFP.

L'opération de ratissage, la plus grosse depuis le début de l'opération Sangaris en décembre, a débuté peu avant 6H00 samedi matin sur un large périmètre de ce quartier, fief banguissois des milices anti-balaka, régulièrement accusées d'exactions envers les civils musulmans. Lors des opérations de fouille, qui ont été faites maison par maison, quelques armes automatiques, grenades, armes blanches, ainsi qu'un grand nombre de munitions ont été découverts. "Toutes les personnes chez qui des armes ont été saisies ont été identifiées et seront remises à la gendarmerie", a affirmé à l'AFP le capitaine Bolo, un gendarme camerounais de la force africaine Misca, soulignant qu'"une quinzaine d'officiers de police judiciaire de la Misca sont intégrés au dispositif". En tout, 250 militaires et policiers ont été déployés pour cette opération. Apparus comme des milices luttant contre la rébellion Séléka, à dominante musulmane, qui avait pris le pouvoir en mars 2013 et qui persécutait la communauté chrétienne, les anti-balaka ont rapidement semé la terreur dans Bangui et en province. (Belga)

Nos partenaires