Centrafrique: 400 soldats français de plus, l'UE appelée à accélérer son déploiement

14/02/14 à 17:45 - Mise à jour à 17:45

Source: Le Vif

(Belga) La France s'est résolue vendredi à envoyer 400 militaires en renfort en Centrafrique, portant ainsi son dispositif militaire sur place à 2.000 hommes, et a appelé les Européens à accélérer le déploiement de leurs soldats alors que les violences meurtrières restent quotidiennes.

Centrafrique: 400 soldats français de plus, l'UE appelée à accélérer son déploiement

La décision a été prise par le président François Hollande à l'issue d'un Conseil de Défense restreint vendredi à l'Elysée. "Le Conseil a pris en considération l'appel du Secrétaire Général des Nations unies, M. Ban Ki-moon, à une mobilisation de la communauté internationale, ainsi que la décision de l'Union européenne d'engager une opération militaire en Centrafrique", indique l'Elysée. François Hollande "a décidé de porter temporairement à 2.000 les effectifs militaires français déployés en Centrafrique. Cet effort supplémentaire de 400 hommes comprend le déploiement anticipé de forces de combat et de Gendarmes français qui participeront ensuite à l'opération militaire de l'Union Européenne dès son déploiement", ajoute la présidence. Le chef de l'Etat français appelle également "l'Union Européenne à accélérer le déploiement de la mission Eufor, y compris la Force de gendarmerie européenne", ajoute-t-elle. Eufor-RCA, dont le quartier général d'opération sera basé à Larissa (Grèce), se concentrera sur Bangui avec la mission de sécuriser la zone de l'aéroport Mpoko qui abrite un immense camp où vivent plus de 70.000 personnes. La Force européenne de Gendarmerie est une structure créée par six pays indépendamment de l'UE. L'Urogendfor (FGE) est composée de gendarmes français, italiens, néerlandais, portugais, espagnols et roumains et a déjà été utilisée dans des situations de crise en Bosnie et à Haïti. Selon des sources diplomatiques, un nombre plus important que prévu de pays européens pourraient envoyer des soldats dans le cadre de l'opération militaire de l'UE. Au total, l'opération "pourrait comporter au total près de 900 militaires", soit davantage que les 500 prévus jusqu'à présent. (Belga)

Nos partenaires