Centenaire de la Première Guerre mondiale - Un parcours mémoriel de 14 stations à Visé

05/05/14 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Le Vif

(Belga) La ville de Visé a réalisé un parcours mémoriel de 3,5 km comprenant 14 stations qui évoquent chacune un des épisodes visétois de la Grande Guerre. Visé est la première ville martyre du conflit. Quelque 42 personnes ont trouvé la mort et 585 des 840 habitations ont été détruites détruites. La Collégiale et l'hôtel de Ville, datant de 1613, ont également été incendiés.

Afin de commémorer les 100 ans de la Première Guerre mondiale, la Ville de Visé a créé un parcours mémoriel qui retrace les 12 premiers jours de ce conflit mondial. Douze jours durant lesquels 42 visétois seront tués, des centaines de maisons incendiées, des exactions commises. Le 16 août 1914, Visé connaîtra aussi la première déportation collective avec le départ forcé de 600 habitants pour Hanovre. Pour réaliser ce parcours, les responsables du Musée régional de Visé se sont basés sur des témoignages oraux recueillis dans les années 60 mais également sur 1.500 clichés retraçant les épisodes visétois de la Grande Guerre. Huit mois et plus de 300 heures de travail ont été nécessaires à la réalisation des 14 panneaux retraçant cette douloureuse histoire traduite en quatre langues. La Ville de Visé a obtenu 8.000 euros de subsides pour réaliser ce parcours inauguré dimanche. Une version, plus courte, de 1,5 km est également accessible. Des visites guidées de deux heures, pour les groupes et les écoles, sont organisées par le Musée régional d'Archéologie et d'Histoire de Visé. (Belga)

Nos partenaires