Caterpillar - Di Rupo craint qu'il y aura plus que 1.400 pertes d'emploi

28/02/13 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre Elio Du Rupo craint qu'au-delà des 1.400 travailleurs directement concernés par l'annonce de la suppression d'emplois chez Caterpillar, des contrats intérimaires passent aussi à la trappe. C'est le sens de ses propos tenus jeudi après-midi à la Chambre, après un contact avec l'administrateur délégué de Caterpillar.

Caterpillar - Di Rupo craint qu'il y aura plus que 1.400 pertes d'emploi

M. Di Rupo a été interrogé par des députés des quatre formations francophones après l'annonce par Caterpillar Gosselies d'un plan industriel. Elio Di Rupo a indiqué aux parlementaire qu'il avait eu un contact avec l'administrateur délégué de l'entreprise qui lui a transmis diverses informations. Il en tire notamment comme conclusion qu'au-delà des 1.400 travailleurs directement concernés il craignait qu'il faudrait y ajouter des contrats intérimaires sans dire le nombre de personnes concernées. Le Premier ministre a insisté sur la nécessité pour l'Europe de développer une politique industrielle. Il a d'ailleurs précisé qu'il avait demandé à rencontrer le président de la Commission européenne à ce sujet. Il a rappelé qu'il rencontrait les représentants des travailleurs ce jeudi avec la ministre fédérale de l'Emploi et ministre wallon de l'Économie. Il a aussi souligné que le gouvernement fédéral travaillerait en concertation avec le gouvernement wallon. "Il faut impérativement dialoguer avec les responsables de Caterpillar et voir ce que nous pouvons faire, ensemble, pour réduire ce drame social", a conclu le Premier ministre. (JAV)

Nos partenaires