Carrefour et Colruyt interrogent leurs fournisseurs de viande de cheval

29/07/13 à 18:51 - Mise à jour à 18:51

Source: Le Vif

(Belga) "Nous sommes choqués par les images prises par Gaia en Roumanie", déclare Jan Derom, porte-parole de Colruyt, lundi, en réaction au communiqué de Gaia. "Le bien-être des animaux est important pour Colruyt. Nous allons maintenant voir si ces images ont un lien avec notre fournisseur. Si c'était le cas nous prendrons les mesures nécessaires." Même son de cloche chez Carrefour, qui est également visé par l'action de Gaia. "Pourquoi n'arrêtent-ils pas totalement de vendre de la viande de cheval tant qu'ils n'ont pas de garanties concernant le bien-être des animaux? ", se demande Ann De Greef, directrice de Gaia.

L'organisation de défense des animaux Gaia entame mardi une tournée nationale pour informer la population des traitements réservés aux chevaux roumains et argentins. La tournée s'accompagne d'une action courrier, adressée aux chaînes de magasins. Carrefour et Colruyt ne sont pas les seules visées. "Seul Lidl a pris la bonne décision. Celle de ne plus vendre de viande de cheval, car elle ne pouvait pas garantir le bien-être des animaux", explique Ann De Greef. "Avec cette action, nous voulons pousser les autres chaînes de supermarchés à suivre Lidl." Aussi bien Carrefour que Colruyt soulignent qu'elles ont des discussions avec Gaia depuis plusieurs mois. Carrefour a recensé les magasins qui vendaient peu voire plus de viande de cheval. Quelque 300 des 700 magasins de la chaîne en écoulent. Colruyt a aussi franchi un pas important dans le bien-être des animaux, explique Ann De Greef. Il était le premier à ne plus vendre de viande de porcs castrés sans anesthésie. (Belga)

Nos partenaires