Carlo Di Antonio veut balayer les mauvais clichés sur la viande de boeuf

06/03/14 à 12:44 - Mise à jour à 12:44

Source: Le Vif

(Belga) "Oui, la viande a du bon!", a déclaré jeudi le ministre wallon de l'Agriculture, Carlo Di Antonio, lors d'une conférence de presse à Namur visant à balayer les clichés sur la viande de boeuf, fleuron de l'agriculture wallonne. Cette année, 500.000 euros seront consacrés à la revalorisation de la viande bovine.

Pour le ministre, "ça semble très à la mode de s'en prendre à la viande rouge". Il a donc voulu objectiver les choses. Le Conseil supérieur de la santé annonçait en 2004 une consommation de viande rouge de 640 grammes par semaine par citoyen. Selon les chiffres de 2010 du SPF Economie, cette consommation est retombée à moins de 400 grammes. "Avec 396 grammes, les Wallons respectent les normes recommandées pour rester en bonne santé." Carlo Di Antonio dément aussi les allégations selon lesquelles l'élevage wallon émettrait trop de gaz à effet de serre (GES) et consommerait trop d'eau. L'ensemble du secteur agricole ne contribue qu'à hauteur de 10% des émissions de GES et non 18% comme on entend régulièrement, explique-t-il. En outre, l'agriculture ne représenterait que 1% des prélèvements d'eau. Quant au prix du steak, il a baissé de 15% en vingt ans tandis que celui d'autres aliments ne cesse d'augmenter. Au total, 500.000 euros seront donc consacrés cette année à plusieurs actions en partenariat avec l'Agence wallonne pour la promotion d'une agriculture de qualité (APAQ-W), pour revaloriser l'image de la viande bovine. (Belga)

Nos partenaires