Campagne contre la commercialisation de la santé: appel lancé aux candidats européens

07/02/14 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Le Vif

(Belga) Une délégation représentant les 250 personnes ayant manifesté vendredi, à Bruxelles, pour le lancement de la campagne contre la commercialisation de la santé, a été reçue par des représentants des commissaires européens concernés et du Premier ministre Elio Di Rupo. Un rassemblement qui avait eu lieu à l'appel du Réseau européen contre la commercialisation et la privatisation de la protection sociale et de la santé et de la plateforme belge d'action santé-solidarité.

Les manifestants s'étaient déguisés en malades pour attirer l'attention sur la problématique des soins en Europe. Ils ont été reçus par des représentants des commissaires européens László Andor, en charge des Affaires sociales, Tonio Borg, chargé de la Santé, et Michel Barnier, responsable du Marché intérieur et des Services. Des rencontres seront planifiées pour revenir sur les points soulevés dans leur manifeste. La campagne vise à demander aux candidats des élections européennes de mai 2014 de se positionner sur la commercialisation de la santé. Pour Yves Hellendorff, porte-parole de la plate-forme belge, "il y a actuellement un problème majeur de santé qui est en train de se créer en Europe". Les délégations européennes ont témoigné dans l'après-midi de leur situation. Sofia Tzitzikou, représentante de l'association "Femmes pour la sante et les droits reproductifs et sexuels", a ainsi souligné que 40% des gens n'ont plus aujourd'hui de couverture sociale en Grèce. Les Espagnols ont relevé une diminution de 0,2 année de l'espérance de vie en 2013, une tendance déjà ressentie en Grèce. (Belga)

Nos partenaires