Cambodge: la police ouvre le feu sur des manifestants, trois morts

03/01/14 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Source: Le Vif

(Belga) La police cambodgienne a ouvert le feu vendredi à Phnom Penh sur une manifestation d'ouvriers du textile, faisant au moins trois morts, dernier épisode violent d'une mobilisation qui dure depuis des semaines pour réclamer des augmentations de salaires.

Cambodge: la police ouvre le feu sur des manifestants, trois morts

Il s'agit des "plus graves violences commises contre des civils depuis 15 ans au Cambodge", a dénoncé la Ligue cambodgienne de défense des droits de l'Homme (Licadho). Les tirs ont eu lieu alors que des milliers d'ouvriers bloquaient une route devant leurs usines et que certains manifestants armés de bâtons, de pierres et de cocktails Molotov se sont opposés aux forces de l'ordre. La police militaire a d'abord effectué des tirs de semonce, avant d'ouvrir le feu directement sur les manifestants, selon un photographe de l'AFP. "Trois personnes sont mortes et deux ont été blessées", a déclaré à l'AFP Chuon Narin, commissaire adjoint de la police de Phnom Penh. Mais Licadho a évoqué quatre morts et 21 blessés. La mobilisation des ouvriers du textile, qui coïncide avec des manifestations de l'opposition réclamant le départ du Premier ministre Hun Sen, avait déjà conduit en novembre dernier à la mort d'une femme par balle. (Belga)

Nos partenaires