Cambodge: des centaines de partisans aux funérailles d'un ex-ministre khmer rouge

21/03/13 à 07:31 - Mise à jour à 07:31

Source: Le Vif

(Belga) Des centaines d'anciens combattants khmers rouges et de proches de Ieng Sary, ancien chef de la diplomatie du régime de Pol Pot décédé la semaine dernière, assistaient jeudi à ses funérailles, a constaté un journaliste de l'AFP.

Cambodge: des centaines de partisans aux funérailles d'un ex-ministre khmer rouge

Ieng Sary était jugé pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre. Détenu depuis 2007, il est mort jeudi dernier à l'âge de 87 ans après plusieurs jours de soins intensifs dans un hôpital de Phnom Penh, sans avoir donné la moindre explication sur son rôle dans un régime qui a fait quelque deux millions de morts. Des cérémonies ont commencé dès l'aube par des prières de moines bouddhistes à Malai, ville natale de l'ancien ministre située tout près de la frontière thaïlandaise, et ancien bastion khmer rouge. Il devait être incinéré en fin de journée. La dépouille de l'ancien patron de la diplomatie du "Kampuchéa démocratique" avait été transférée dès jeudi à Malai, d'où il avait continué à diriger ses troupes même après la chute du régime, jusqu'à sa défection en 1996. "Ieng Sary est mort et son dossier est clos (...). La justice pour les victimes s'évanouit donc, petit à petit", a regretté par téléphone Bou Meng, 72 ans, survivant de la prison de Tuol Sleng où 15.000 personnes ont été torturées avant d'être exécutées. "C'est un tueur", a-t-il insisté. "Le voir comme un héros est totalement erroné". (NLE)

Nos partenaires