Cahuzac: l'exécutif français se défend d'avoir su l'existence d'un compte offshore

03/04/13 à 08:52 - Mise à jour à 08:52

Source: Le Vif

(Belga) Le président français et son Premier ministre ne savaient pas que leur ex-ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, inculpé mardi dans un dossier de fraude fiscale, détenait un compte offshore à l'étranger, a assuré mercredi l'exécutif alors que l'affaire a déclenché un séisme politique.

Cahuzac: l'exécutif français se défend d'avoir su l'existence d'un compte offshore

François Hollande et Jean-Marc Ayrault n'étaient "pas au courant, bien entendu", a déclaré la porte-parole de l'exécutif français, Najat Vallaud-Belkacem, à la radio privée Europe 1. "Nul n'est tenu à l'abri d'avoir un menteur dans sa propre famille", a insisté la porte-parole au sujet de l'ex-ministre du Budget, qui a démissionné le 19 mars, plus de trois mois après la révélation le 4 décembre de l'existence de son compte en Suisse par le site d'information Mediapart. "Il n'y a eu aucune complaisance, aucune volonté d'entraver la justice", a renchéri le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, qui avait l'autorité de tutelle sur Jérôme Cahuzac. "Le président de la République et moi-même avons fait ce qu'il convenait de faire", a-t-il ajouté, estimant avoir "fait des démarches qui visaient à aider à la manifestation de la vérité". L'ancien ministre, qui a été entendu mardi par deux juges, a avoué avoir menti pendant des mois et reconnu détenir un compte bancaire à l'étranger depuis une vingtaine d'années. Il a précisé avoir ordonné que les 600.000 euros actuellement sur ce compte soient rapatriés sur son compte à Paris. Cette affaire a provoqué l'indignation de la classe politique dans son ensemble. L'opposition de droite, rejointe par la gauche radicale et l'extrême droite, pose la question avec insistance depuis mardi de savoir qui au sein de l'exécutif était au courant des mensonges de l'ex-ministre du Budget. (OSA)

Nos partenaires