Cadre légal pour la psychothérapie - La fédération des psychologues satisfaite mais regrette le manque d'ambition

05/11/13 à 18:34 - Mise à jour à 18:34

Source: Le Vif

(Belga) La fédération belge des psychologues s'est dite satisfaite mardi du dépôt d'une proposition de loi réglementant la psychothérapie et reconnaissant le métier de psychologue clinicien et d'orthopédagogue, mais regrette le manque d'ambition de la proposition.

Les psychothérapeutes devront disposer d'une habilitation et d'une formation spécifique pour exercer. La fédération belge des psychologues montre sa satisfaction quant à la reconnaissance de la profession de psychologue clinicien. "La pratique habituelle de pas moins de 12.000 collègues psychologues sortira enfin d'une forme d'exercice illégal", reconnaît-elle. La fédération se félicite également que "cette proposition de loi inscrit enfin la psychologie clinique comme étant un métier s'exerçant de façon pleinement autonome et responsable parmi les autres professionnels de santé". La fédération estime que "cette reconnaissance va clairement dans le sens d'une meilleure accessibilité aux soins de santé psychologique et est une étape importante vers leur remboursement". La fédération se réjouit également que "des alternatives non médicamenteuses pourront être plus facilement envisagées" et qu'"une économie de coût liée à la surconsommation de médicaments psychotropes devrait s'en suivre". La fédération belge des psychologues regrette cependant le manque d'ambition de la proposition de loi, en particulier le fait que les critères pour la psychothérapie ne correspondent pas aux standards les plus élevés en vigueur dans certains autres pays européens. La proposition de loi stipule que le psychothérapeute doit disposer d'un baccalauréat, en plus de suivre toute une série de formations. La fédération estime que la proposition "va à l'encontre" d'un avis du Conseil Supérieur de la Santé qui proposait que le psychothérapeute ait au minimum une formation de base universitaire. La fédération craint dès lors que la qualité des interventions psychothérapeutiques soit moins facilement garantie. (Belga)

Nos partenaires