Cadre éolien - Le territoire wallon découpé en cinquante zones d'implantations éoliennes

22/02/13 à 14:49 - Mise à jour à 14:49

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre wallon de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire, Philippe Henry, a présenté vendredi midi à Aische-en-Refail (Eghezée) la cartographie du potentiel éolien sur le territoire de la Région et le nouveau cadre de référence éolien, deux outils qui ont été adoptés jeudi par le gouvernement wallon. Le nouveau cadre de référence détaille les conditions d'implantation des éoliennes sur le territoire afin d'accompagner les nouveaux projets et les projets en cours.

Cadre éolien - Le territoire wallon découpé en cinquante zones d'implantations éoliennes

La cartographie, qui divise le territoire wallon en cinquante zones d'implantations éoliennes, a été réalisée en fonction des contraintes et du potentiel de vent. "Les sites où il est possible de mettre de l'éolien sont limités. Certains endroits n'accueilleront pas d'éolien, comme les zones d'habitations, d'activité économique, de loisirs, les forêts et les parcs. A cela, s'ajoutera une norme de bruit et de distance à respecter", a indiqué Philippe Henry qui souligne l'importance d'une composition harmonieuse des parcs. "En respectant ces zones et ces critères, le potentiel éolien représente 3,5% du territoire wallon. Avec ce territoire, il sera possible d'atteindre l'objectif de 4.500 GW/h d'énergie éolienne en 2020", a remarqué le professeur Lejeune de Gembloux Agro-BioTech. Fin 2013, le gouvernement wallon adoptera un décret qui fixera définitivement la cartographie, a ajouté le ministre Henry. Le développement du secteur éolien devrait, à terme, fournir 1,2 millions de ménages wallons en électricité et représenter 16.000 emplois à l'horizon 2030, contre 3.500 actuellement. (COR 705)

Nos partenaires