Bxl: portes ouvertes chez des "occupants temporaires", 3.400 logements sociaux inhabités

09/05/14 à 16:50 - Mise à jour à 16:50

Source: Le Vif

(Belga) Le collectif Leeggoed, qui rassemble les habitants d'appartements inoccupés du Foyer Ixellois, a ouvert ses "portes" au public vendredi, dans le but de souligner les dysfonctionnements liés à la politique de logement et la gestion des bâtiments vides à Bruxelles. Plusieurs logements abandonnés appartenant au Foyer Ixellois ont été entièrement rénovés par le collectif durant 15 mois. Huit personnes y sont aujourd'hui installées, grâce à une convention d'occupation temporaire de logements publics non conformes. Un projet pilote d'habitat solidaire que Leeggoed voudrait voir s'élargir à d'autres bâtiments vides de la région.

Bxl: portes ouvertes chez des "occupants temporaires", 3.400 logements sociaux inhabités

A travers une "visite guidée" de ces appartements, Leeggoed souhaitait souligner les dysfonctionnements bruxellois en matière de bâtiments vides et de logements sociaux, alors que l'accès à une habitation décente dans la capitale devient très difficile pour les bas revenus. Le collectif soutient la mise en place d'autres conventions d'occupation temporaire. Il plaide également pour le développement, à travers le réseau associatif, d'une agence bruxelloise d'occupation temporaire qui permettrait d'accélérer la mise à disposition des logements pour les plus nécessiteux. Selon Leeggoed, plus de 3.400 logements sociaux de la capitale sont inhabités. Il estime également que Bruxelles compte entre 15.000 et 30.000 habitations privées inoccupées. Enfin, plus de 306.000 m² de logements vides au-dessus de magasins seraient actuellement inutilisés. (Belga)

Nos partenaires