Bulgarie: un monument à la gloire du soldat soviétique affublé d'un déguisement

21/09/13 à 21:28 - Mise à jour à 21:28

Source: Le Vif

(Belga) Aliocha, monument symbole de l'Armée soviétique qui domine la deuxième ville bulgare, Plovdiv, a été détourné de son objet par un ou plusieurs artistes inconnu(s) l'ayant affublé d'un déguisement, dans la nuit de vendredi à samedi.

Ce soldat en granit, d'une hauteur de 10,5 m, érigé sur une colline de Plovdiv, a été revêtu d'une pèlerine en tissu rouge et sa bouche a été recouverte d'une écharpe noire, ont rapporté plusieurs médias locaux. Le maire de Plovdiv Ivan Totev, du parti conservateur Gerb (opposition), a reconnu que tout cela participait d'un certain "sens de l'humour". Pour lui, "le monument n'a pas été endommagé, il ne s'agit donc pas de vandalisme". A Sofia, le principal monument de l'Armée soviétique, dont la présence en plein centre-ville est contestée par des milieux anticommunistes, a déjà été ainsi symboliquement détourné à deux reprises. Le 21 août, les reliefs en bronze représentant neuf soldats soviétiques avaient été recouverts d'un rose pimpant pour commémorer l'invasion de la Tchécoslovaquie par les pays du bloc communiste du Pacte de Varsovie en 1968. Des inscriptions "Prague 68" et "La Bulgarie présente ses excuses" avaient pu y être lues avant d'être supprimées le jour-même par la mairie. En 2011, des artistes anonymes avaient peint sur les sculptures de ce même monument les costumes de Superman, du Père Noël et même du clown mascotte de la chaîne américaine de fast-food Mac Donald's. La Bulgarie avait été l'allié le plus fidèle de Moscou à l'époque de la dictature communiste. (Belga)

Nos partenaires