Budget - Vanackere n'apprécie pas les critiques dont il est l'objet

06/11/12 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Source: Le Vif

(Belga) Le vice-premier ministre CD&V Steven Vanackere n'a pas apprécié les critiques à son égard dans certains journaux. "Plus on m'insulte, plus je suis combatif" a-t-il dit mardi à son entrée au Lambermont pour la suite des discussions budgétaires. Il a reçu le soutien de la Vice-première PS Laurette Onkelinx qui a qualifié la critique de "sous la ceinture". Le Vice-premier MR Didier Reynders a relativisé les choses et appelé au calme.

Budget - Vanackere n'apprécie pas les critiques dont il est l'objet

Sous le titre "Le problème Vanackere", le quotidien Le Soir évoque dans son édition de mardi une série de critiques anonymes allant de "C'est une catastrophe" à "Il n'a pas la carrure". "On en peut pas me reprocher, en tant que ministre des Finances, de freiner lorsqu'il s'agit d'instaurer de nouveaux impôts", a dit le ministre ajoutant qu'il y a des principes sur lesquels il ne cédera pas. Pour Laurette Onkelinx, ces critiques sont inacceptables. Didier Reynders a quant à lui relativisé les choses. "Un jour c'est l'un qui fait l'objet de critiques, l'autre jour c'est un autre. J'ai déjà vu de grandes tensions entre la Défense et la Coopération au développement. Demain, ce sera peut-être entre d'autres départements". Le Vice-premier libéral a ajouté que s'il devait s'en faire chaque fois qu'il faisait lui-même l'objet de critiques "il devrait pleurer à longueur de journée". (LOD)

Nos partenaires