Budget UE 2014-2020 - "L'heure est venue de conclure un accord"

04/02/13 à 17:53 - Mise à jour à 17:53

Source: Le Vif

(Belga) "L'heure est venue de conclure un accord" sur le prochain cadre budgétaire multi-annuel de l'Union européenne, a affirmé le ministre irlandais des Affaires étrangères Eamon Gilmore, en conclusion d'un dernier tour de table ministériel avant un sommet difficile jeudi et vendredi. Maintenant qu'elle semble en convalescence financière, l'Europe doit envoyer un signal positif, a-t-il dit.

Les ministres des Affaires étrangères et européennes des 27 ont repris lundi les discussions sur le cadre 2014-2020, en panne depuis l'échec d'un sommet fin novembre. Les chefs d'Etat et de gouvernement se retrouveront à la fin de la semaine, avec l'espoir de s'accorder cette fois sur base d'une nouvelle proposition de compromis, que doit présenter jeudi le président du Conseil, Herman Van Rompuy. Ce dernier a d'ailleurs participé lundi aux débats ministériels. "L'heure est venue de conclure un accord", a résumé M. Gilmore après les discussions. "Un nouvel échec signifierait le début d'une nouvelle période de crise et d'incertitude que l'Europe ne peut pas se permettre", a-t-il ajouté, soulignant que le continent avait besoin avant tout de "certitude". Le chef de la diplomatie belge Didier Reynders est pour sa part revenu lundi une nouvelle fois sur les priorités de la Belgique: éviter de trop réduire le budget européen, maintenir les aides aux régions en transition, préserver la politique industrielle et éviter une redistribution des aides agricoles trop défavorable à la Belgique. Il a aussi insisté sur quelques points précis, comme les recettes douanières, dont la Belgique voudrait conserver un pourcentage substantiel face aux demandes européennes de les reverser davantage au budget commun. Il a encore plaidé pour que les aides envisagées à l'emploi des jeunes bénéficient aussi aux régions belges - et pas seulement aux pays périphériques. (WAE)

Nos partenaires