Budget - Prévisions européennes: Olivier Chastel veut rester prudent

07/11/12 à 15:24 - Mise à jour à 15:24

Source: Le Vif

(Belga) Pour le ministre du budget Olivier Chastel, la prudence reste de mise. La Commission européenne redéfinit la croissance pour la Belgique en 2013 à 0,7% et à 1,6% en 2014. "Ces éléments sont importants dans le cadre du débat budgétaire actuel mais la prudence reste de mise", dit-il soulignant que les prévisions de la Commission confirment celles du Comité de monitoring à l'entame du conclave budgétaire.

Budget - Prévisions européennes: Olivier Chastel veut rester prudent

Le ministre relève aussi que la Commission européenne estime le solde net à financer pour 2012 à 3,0% sans avoir tenu compte du dernier contrôle budgétaire et des 811 millions d'économies supplémentaires. "Le dernier ajustement budgétaire sur 2012 nous permettra donc de rester en dessous de la limite des 3% relative à la procédure de déficit excessif, et ainsi d'atteindre les 2,8% que nous nous sommes fixés comme déficit maximum pour 2012", ajoute le ministre. Enfin, la Commission européenne estime qu'à politiques inchangées, le déficit annuel pour 2013 est de 3,4%, ce qui est conforme aux estimations préalables du Comité de monitoring à l'entame du conclave budgétaire consacré à la confection du budget 2013. (ALN)

Nos partenaires