Budget: Onkelinx conteste toute "revanche" envers les radiologues

21/11/12 à 18:21 - Mise à jour à 18:21

Source: Le Vif

(Belga) La ministre fédérale en charge de la Santé, Laurette Onkelinx (PS), conteste tout esprit de "revanche", comme le lui prête l'Absym, dans la décision de procéder à des économies auprès des médecins radiologues.

Budget: Onkelinx conteste toute "revanche" envers les radiologues

Citant les conclusion d'un rapport de 2008 sur l'imagerie médicale, la ministre rappelle que la dose effective moyenne d'irradiation après un examen est 1,5 fois plus élevée en Belgique qu'en France, et même 4 fois plus élevée qu'aux Pays-Bas. Elle avance aussi une enquête de 2011 réalisée par le consultant Deloitte, lequel met en lumière le recours important en Belgique aux dépistages et à l'imagerie médicale par rapport au Royaume-Uni ou la Suisse, ce qui a d'allleurs poussé le SPF Santé publique à lancer une campagne de sensibilisation, rappelle la ministre. "Il s'agit donc bien de la suite logique d'une politique de santé publique lancée en 2012 et non d'une +revanche du gouvernement+ comme le laisse entendre l'Absym...", souligne-t-elle. Quant à la "réduction de l'index" dénoncée mercredi par l'Absym, le la ministre explique que le gouvernement n'a en réalité fait que "rattraper les dépassements réalisés en 2012 pour 82,5 millions dans le secteur des honoraires médicaux". Quant aux mutualités, qui seraient exonérées de tout effort budgétaire selon l'Absym, Mme Onkelinx assure qu'il leur est bien demandé de réduire leurs frais d'administration. (EDR)

Nos partenaires