Budget: on reparle des compétences usurpées

27/10/12 à 18:23 - Mise à jour à 18:23

Source: Le Vif

(Belga) Le Comité ministériel restreint qui se penchait sur le budget 2013 a interrompu ses travaux vendredi vers 18 heures. Les principaux ministres du gouvernement fédéral se retrouveront demain samedi à 14h30 pour poursuivre les discussions.

Les ministres ont procédé à une nouvelle analyse des chiffres du Comité de monitoring. Ce travail n'est pas encore terminé et aucun autre sujet n'a été abordé jusqu'à présent, a-t-on appris après la réunion. Le travail serait toutefois déjà bien avancé. Les chiffres du Comité de monitoring ont été validés. Ils prévoyaient un effort de 3,7 milliards d'euros pour le fédéral. Il aurait toutefois été convenu de réintégrer dans l'épure les 300 millions d'euros prévus pour les compétences dites usurpées (des compétences transférées aux entités fédérées mais toujours financées par le fédéral), ce qui ramènerait l'ardoise à 3,4 milliards d'euros. Selon certaines sources, les budgets des entités fédérées tiendraient effectivement compte du montant de 89 millions d'euros de responsabilisation en matière de pensions pour les trois Régions. Pour les compétences usurpées, une analyse serait encore nécessaire. Le ministre du Budget de la fédération Wallonie-Bruxelles, André Antoine, a affirmé vendredi lors de la présentation du budget de la Fédération qu'il existait une marge de 190 millions d'euros pour répondre aux demandes du fédéral. Les travaux se poursuivront tout au long du week-end. (JAV)

Nos partenaires