Budget - Les pompiers prennent note des efforts fournis

20/11/12 à 18:25 - Mise à jour à 18:25

Source: Le Vif

(Belga) L'accord budgétaire 2013 prévoit une augmentation du montant destiné à la dotation des zones de secours. Une nouvelle bien accueillie par la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers de Belgique qui, même si on est encore loin du but, se félicite des efforts fournis en cette période difficile, a indiqué son président, Marc Gilbert.

Budget - Les pompiers prennent note des efforts fournis

Le montant destiné à la dotation des 34 zones de secours passera de 22 à 31 millions d'euros, soit une augmentation de l'ordre de 40 pc. Ce montant vient s'ajouter aux quelque 23 millions d'euros de subsides actuels pour l'achat de matériel lourd, précise Marc Gilbert. Sur les 9 millions d'euros supplémentaires, 6 seront destinés à l'engagement d'environ 100 nouveaux sapeurs-pompiers et à couvrir les coûts du détachement de personnel pour les pré-zones. Si le président de la Fédération, Marc Gilbert, se félicite de ces nouveaux engagements, il aurait cependant préféré que ces six millions d'euros soient entièrement consacrés à l'engagement de nouveau personnel, a-t-il confié. Les trois millions restants seront destinés à l'achat d'équipements de protection individuelle et collective (vestes, bottes...), précise M. Gilbert. "Même si on est encore loin du résultat final escompté (260 millions d'euros supplémentaires, NDLR), nous prenons note des efforts faits par la ministre dans un contexte budgétaire difficile", a réagi Marc Gilbert. "Ces 40 pc d'augmentation permettront de soutenir la dynamique actuelle dont l'objectif reste l'exécution complète de la loi du 15 mai 2007 et la mise en place des zones de secours pour améliorer la sécurité des citoyens et la protection des pompiers." "Nous attendons maintenant de la ministre qu'elle établisse un calendrier clair pour identifier les projets intermédiaires et successifs afin d'arriver à notre objectif final", a-t-il ajouté. La Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers de Belgique demande une optimalisation des centres 100 et 101, une clarification de la place des unités spéciales de la Protection civile, un refinancement des services incendie par une participation des compagnies d'assurances et que la formation des sapeurs-pompiers "soit portée au niveau nécessaire pour assurer la sécurité de tous", ce qui constitue "notre meilleure assurance-vie", insiste Marc Gilbert. (MUA)

Nos partenaires