Budget : Le gouvernement veut se limiter aux dépenses incompressibles jusque fin 2012

17/10/12 à 18:49 - Mise à jour à 18:49

Source: Le Vif

(Belga) Le Comité ministériel a décidé mercredi de bloquer à titre conservatoire tous les crédits d'engagement et de liquidation. Il devrait également limiter les dépenses d'ici la fin de l'année aux dépenses incompressibles afin de réduire l'effort à réaliser pour l'ajustement 2012.

Budget : Le gouvernement veut se limiter aux dépenses incompressibles jusque fin 2012

Le Comité ministériel restreint a pris connaissance mercredi des rapports du Comité de monitoring pour l'ajustement budgétaire et pour la confection du budget 2013. Selon ces rapports, l'effort pour le fédéral serait de 811 millions pour l'ajustement 2012 et de 3,7 milliards pour le budget 2013. Lors de sa réunion de mercredi, le Comité restreint s'est déjà penché sur l'ajustement 2012 et a décidé, sur proposition du ministre du Budget Olivier Chastel, de bloquer administrativement, dès ce mercredi, les crédits d'engagement et de liquidation des départements à titre conservatoire. On veut ainsi, d'ici le début effectif du conclave, éviter que les départements s'empressent d'effectuer certaines dépenses, note-t-on au cabinet du Budget. Lors du conclave, le gouvernement devrait en effet décider de ne plus effectuer d'ici la fin de l'année que des dépenses incompressibles. A cette fin, il a demandé à l'Inspection des finances de réaliser une estimation des dépenses incompressibles. Une telle décision permettrait de réaliser une économie supplémentaire et de résorber une partie des 811 millions, note-t-on encore au cabinet du Budget. A l'issue de la réunion, le Premier ministre Elio Di Rupo a indiqué qu'après des rencontres bilatérales ce week-end, les travaux du conclave commenceront lundi. (PVO)

Nos partenaires