Budget - Le gouvernement bruxellois visera l'équilibre budgétaire dès l'année prochaine

18/07/13 à 13:46 - Mise à jour à 13:46

Source: Le Vif

(Belga) La Région bruxelloise visera l'équilibre budgétaire dès 2014. Ainsi en a décidé jeudi le gouvernement bruxellois à l'occasion de sa dernière réunion ordinaire, avant les vacances.Parmi la centaine de points à l'ordre du jour, les ministres bruxellois se sont penchés sur le cadre dans lequel ils élaboreront le budget régional pour l'an prochain.

Budget - Le gouvernement bruxellois visera l'équilibre budgétaire dès l'année prochaine

L'effort repose notamment sur l'engagement du fédéral à verser en 2014 un montant de 149 millions d'euros en guise de deuxième volet du "juste financement" de la Région de Bruxelles-capitale, ont précisé le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort et le ministre bruxellois des Finances Guy Vanhengel. Il tient compte aussi d'un effort supplémentaire de 17,5 millions d'euros de la Région-capitale comme contribution aux efforts d'assainissement des finances publiques belges. Autre paramètre dont il sera tenu compte: une enveloppe de 81 millions d'euros sera réservée pour faire face aux dépenses nouvelles inéluctables (indexations et enveloppes de personnel entre autres). A la rentrée, quatre groupes de travail se pencheront respectivement sur les économies en dépenses, sur les recettes, sur les nouvelles politiques et sur la répartition de l'enveloppe de 81 millions d'euros pour faire face aux nouvelles dépenses inéluctables. Le ministre-président bruxellois et le ministre des Finances se sont félicités du travail du gouvernement bruxellois qui a bouclé l'ajustement du budget 2013 il y a quelques jours et dessiné les contours du budget 2014, "dans la sérénité et dans un esprit positif, ce qui est de bonne augure pour la reprise de nos travaux en septembre prochain". Interrogé en marge de la réunion, Guy Vanhengel a quant à lui insisté sur la perspective d'un retour à l'équilibre budgétaire un an plus tôt que prévu, mais aussi sur le gigantisme de l'effort qui reste à produire, en dépit d'un financement correct de Bruxelles. Lorsqu'elle est financée correctement, Bruxelles peut aussi prendre ses responsabilités pour le pays et contribuer à l'assainissement des finances, a-t-il commenté. (Belga)

Nos partenaires