Budget - Il y aura de la marge pour une hausse des bas salaires, affirme Laurette Onkelinx

20/11/12 à 08:42 - Mise à jour à 08:42

Source: Le Vif

(Belga) Le gel des salaires ne touchera pas les bas et moyens revenus, a affirmé mardi matin la Vice-première ministre socialiste et ministre des Affaires sociales, Laurette Onkelinx, au sujet de l'accord sur le budget et la relance.

Budget - Il y aura de la marge pour une hausse des bas salaires, affirme Laurette Onkelinx

"Il n'y a pas de gel des salaires. L'index et les augmentations barémiques seront maintenus, et des mesures sont prévues pour augmenter le salaire poche des bas et moyens revenus", a souligné Laurette Onkelinx , sur les ondes de La Première (RTBF) et de Bel-RTL. Selon elle, il n'y a certes pas de mesures pour faire contribuer les très grands patrimoines, mais bien les holdings qui font du bénéfice. Il a également été décidé de rendre obligatoire la séparation des banques de dépôt et des banques d'affaires. La Vice-première ministre a par ailleurs mis en avant les mesures rejetées en cours de négociation: une atteinte à l'index, une cotisation de crise, une atteinte aux pensions, une hausse de la TVA, le retour à la semaine des 40 heures, un assouplissement des règles sur les heures supplémentaires ou encore la suppression d'un jour férié. De son côté, interrogé sur Bel RTL, le ministre du Budget Olivier Chastel (MR) a par ailleurs mis en exergue les 700 millions d'économies qui seront réalisées dans les dépenses de la sécurité sociale, une augmentation des accises sur le tabac - 20 cents par paquet de cigarettes - et l'alcool. Selon lui, le prélèvement opéré sur les plus values des holding devrait rapporter 95 millions d'euros. La diminution du taux permettant de bénéficier du dispositif des intérêts notionnels devrait rapporter 256 millions d'euros. (AURORE BELOT)

Nos partenaires