BUDGET : Chastel interdit toute redistribution dans les dépenses des départements

14/09/12 à 14:22 - Mise à jour à 14:22

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre du Budget Olivier Chastel a interdit, au sein des départements, toute redistribution dans les dépenses sauf celles qualifiées d'incompressibles, a-t-il indiqué vendredi à la suite de la publication des chiffres budgétaires du Bureau du plan.

Le gouvernement a pris acte vendredi matin du budget économique 2013 du Bureau du plan, qui prévoit une croissance négative de 0,1 pc pour 2012 et maintient toutefois le déficit sous les 3 pc du Produit intérieur brut (PIB). "Il faudra donc pouvoir compenser la différence" afin d'atteindre les 2,8 pc escomptés dans la perspective de la trajectoire budgétaire, qui prévoit un retour à l'équilibre budgétaire pour 2015. Outre l'interdiction, au sein des départements, de toute redistribution dans les dépenses à l'exception des incompressibles, M. Chastel rappelle le gel de 568 millions d'euros qu'il convient de maintenir, selon lui, jusqu'à l'adoption éventuelle de mesures complémentaires. Le Bureau du Plan prévoit une croissance de 0,7 pc pour 2013 au lieu de 1,3 pc espéré, générant des efforts plus importants que prévu, de l'ordre de 4,5 milliards pour l'ensemble du pays. Mais les données en matière de recettes fiscales et non-fiscales, de charges d'intérêt ainsi que de sécurité sociale doivent encore être actualisées d'ici fin septembre, avant que le comité de monitoring ne fixe les montants définitifs des efforts à fournir, rappelle M. Chastel. Un comité restreint consacré à la situation budgétaire se tiendra début de semaine prochaine, probablement mercredi. (VIM)

Nos partenaires