Budget: 4 Belges sur 5 auraient voulu un impôt sur les grosses fortunes

25/11/12 à 19:30 - Mise à jour à 19:30

Source: Le Vif

(Belga) Une grande majorité d'électeurs belges regrettent que le gouvernement ne se soit pas attaqué aux grosses fortunes, selon un sondage réalisé par Dedicated pour La Libre Belgique et la RTBF.

Selon les résultats de ce sondage réalisé au lendemain des travaux budgétaires, 76% des personnes interrogées jugent "inacceptable" l'absence d'impôt sur les grosses fortunes, une mesure que 81% des Belges auraient souhaitée. Par ailleurs, 69% des électeurs "regrettent" l'absence d'une cotisation de crise frappant les plus nantis, une décision que 76% d'entre eux auraient "souhaitée". En revanche, parmi les mesures non retenues, 69% des sondés accueillent positivement le fait que le gouvernement n'ait pas touché à la TVA et 63% que l'on n'ait pas renoncé à l'indexation automatique des salaires. En ce qui concerne les mesures prises, un peu moins de la moitié (46%) des électeurs jugent positive la hausse des accises sur le tabac et l'alcool mais au-delà, deux tiers des Belges ont le sentiment que leur pouvoir d'achat sera érodé. A propos de la modération salariale, seulement 21% la jugent indispensable et 18% l'estiment acceptable. Une minorité de 13% est d'avis qu'elle contribuera à la relance et 13% la jugent socialement tout à fait équitable. Ce baromètre a été réalisé par internet auprès de 3007 électeurs belges dans les trois Régions du pays, du 22 au 24 novembre. La marge d'erreur maximale est de 3,1% sur les échantillons de Wallonie, de Bruxelles et de Flandre et d'1,8% sur l'échantillon total. (OCH)

Nos partenaires