Budget 2014 de la CoCof - L'opposition porte le débat sur le bulletin de fin de législature

19/12/13 à 20:36 - Mise à jour à 20:36

Source: Le Vif

(Belga) Grisaille institutionnelle et budgétaire pour les FDF, indicateurs sociaux au rouge faute de grandes orientations prises pour le futur pour le MR: l'opposition au parlement francophone bruxellois a transformé jeudi le projet de budget de la Commission Communautaire française de Bruxelles concocté par le gouvernement olivier en un bilan de législature au mieux mitigé. L'évaluation est toute autre dans les rangs socialiste, Ecolo et cdH.

Budget 2014 de la CoCof - L'opposition porte le débat sur le bulletin de fin de législature

"Les secteurs prioritaires de l'aide aux personnes handicapée, de la formation professionnelles, des crèches et de l'accueil des primo-arrivants vont, il est vrai bénéficier des marges budgétaires dégagées, mais les éclaircies sont minces, face aux moyens insuffisants. Les engagements pris par le gouvernement ne sont pas tous respectés", a affirmé Fatomata Sidibé (FDF). Celle-ci a souligné que le parcours d'intégration, le décret inclusion, le plan grande dépendance et la pérennisation des moyens pour la formation professionnelle et les personnes handicapées étaient renvoyés à la prochaine législature. L'élue FDF a par ailleurs jugé que la réforme de l'Etat n'offrait aucune certitude de mener des politiques sociales à l'avenir. Elle a par ailleurs dit redouter une "bilinguisation forcée" de certaines associations francophones. Gaëtan Van Goidsenhoven (MR) a souligné que les indicateurs de la Région bruxelloise restaient eu rouge faute de solutions fortes: chômage, déficit qualitatif d'un enseignement saturé, effritement de la cohésion sociale, exode de la classe moyenne. Pour lui, le projet de budget 2014 relève d'une "plomberie" tout juste bonne comme les années précédentes "à maintenir le navire CoCof au-dessus de la ligne de flottaison". Contrairement à lui, les chefs de groupe de la majorité (Michèle Carthé-PS; Anne Herscovici-Ecolo; et Joël Riguelle -cdH) se sont félicités du maintien du budget dans les clous de l'équilibre et de la créativité du collège qui a décidé de refiler à la Région un Centre International pour la Ville et l'Architecture pas vraiment à sa place selon eux à la CoCof. L'opération donnera du mou en matière de formation, d'aide aux personnes handicapées et d'accueil des primo-arrivants, ont-ils dit. (Belga)

Nos partenaires