Bruxelles - plan de développement - Grouwels exprime sa méfiance quant aux implications institutionnelles du projet

08/02/13 à 19:58 - Mise à jour à 19:58

Source: Le Vif

(Belga) La ministre bruxelloise Brigitte Grouwels (CD&V) a dit vendredi se méfier des implications du projet de PRDD mis sur la table du gouvernement bruxellois par le ministre-président Charles Picqué.

Bruxelles - plan de développement - Grouwels exprime sa méfiance quant aux implications institutionnelles du projet

Elle y voit les prémisses d'un modèle à six communes, ce qui serait trop par rapport à une configuration à l'anversoise, ou trop peu par rapport au modèle actuel accordant une taille XXL à la Ville de Bruxelles. "Le partage en 100 quartiers et en six zones proposé dans le projet, indépendamment des limites communales est positif sans plus. Il correspond à la vision du CD&V sur Bruxelles en tant que ville-mozaïque. Mais dans la presse, Charles Picqué déclare que cela pouvait mener à terme à des fusions et à six communes. Pour le CD&V, une telle perspective est inacceptable", a commenté Mme Grouwels. Pour le CD&V, on peut parler soit d'une fusion de toutes les communes bruxelloises pour faire correspondre les niveaux communal et régional, soit d'une défusion au niveau de la Ville de Bruxelles pour augmenter le nombre de communes qui conserveraient un rôle proche des citoyens, à l'image des districts anversois, a expliqué la ministre. Par ailleurs le parti-social chrétien flamand plaide pour une Région bruxelloise forte héritant de compétences complémentaires en provenance des communes, pour des Communautés fortes qui prennent pleinement leurs responsabilités à Bruxelles et pour une bonne collaboration entre Bruxelles, la Flandre et la Wallonie. (PVO)

Nos partenaires