Bruxelles - Plan crèches - Plus de 1.100 nouvelles places ne sont pas reconnues pour pouvoir espérer des subsides

11/01/13 à 18:53 - Mise à jour à 18:53

Source: Le Vif

(Belga) Plus de 1.100 places nouvelles dans les crèches bruxelloises ne sont toujours pas reconnues pour accéder aux subsides par l'ONE, a affirmé vendredi le ministre-président bruxellois Charles Picqué non sans manifester des signes d'impatience.

Bruxelles - Plan crèches - Plus de 1.100 nouvelles places ne sont pas reconnues pour pouvoir espérer des subsides

Le ministre-présidnet bruxellois était interpellé au parlement francophone bruxellois sur le degré d'avancement du futur plan crèche de la Commission Communautaire française amenée à prendre le relais de la Région pour créer de nouvelles places d'accueil pour les plus petits dans la capitale en plein essor démographique. Le premier plan crèches en cours de réalisation a fait l'objet d'un recours gagnant par la Communauté flamande au motif que la Région n'est pas compétente pour agir. Les dossiers de construction engagés ne seront pas remis en cause. Pour aménager de nouvelles places supplémentaires, il a ensuite été décidé, à l'initiative de Charles Picqué, de confier la réalisation d'un nouveau plan aux commission communautaires et en particulier à la CoCof. Le ministre-président souhaite que ce plan soit rapidement opérationnel mais il n'a pas caché que sa préoccupation première concernait pas moins de 1141 des plus de 1930 places qui auront été créées d'ci 2015 dans le cadre du plan-crèches 2007-2012 de la Région. Faute de nouvelle programmation ONE depuis 2010, elles ne pourront, en l'état actuel du dossier, prétendre à des subsides de la Fédération Wallonie-Bruxelles. "Nous exigerons une prise de décision sur ce dossier pour le prochain gouvernement conjoint inter-francophone", a dit Charles Picqué, pour qui il s'agit d'un test de bonne coopération au sein de la fédération Wallonie-Bruxelles. (KAV)

Nos partenaires