Bruxelles - Nollet annonce des mesures transitoires pour les crèches relevant de Kind&Gezin

13/01/14 à 20:35 - Mise à jour à 20:35

Source: Le Vif

(Belga) Le ministre en charge de l'Enfance en Fédération Wallonie-Bruxelles, Jean-Marc Nollet (Ecolo), a annoncé lundi soir une série de mesures transitoires pour permettre aux nombreuses crèches bruxelloises indépendantes enregistrées auprès de Kind&Gezin (K&G) de continuer à fonctionner à l'avenir, malgré l'entrée en vigueur de nouvelles règles exigeant de la direction et du personnel encadrant une certaine connaissance du néerlandais.

Bruxelles - Nollet annonce des mesures transitoires pour les crèches relevant de Kind&Gezin

"A notre niveau, nous pouvons aussi craindre des répercussions sur l'offre d'accueil (dans la capitale, ndlr)", a reconnu lundi le ministre, interrogé sur le sujet en commission du Parlement par les députées Florence Reuter (MR) et Caroline Persoons (FDF). "C'est pour cette raison que, avec l'ONE (Office de la Naissance et de l'Enfance, l'équivalent francophone de K&G), nous travaillons sur un accompagnement des structures qui souhaiteraient passer de Kind&Gezin vers l'ONE", a-t-il ajouté. Les deux organismes ont d'ailleurs mis sur pied une cellule commune suite à l'entrée en vigueur de nouvelles règles au sein de K&G. Des dizaines de milieux d'accueil -- soit simplement déclarés auprès de K&G, soit supervisés par K&G -- sont concernées à Bruxelles et en périphérie par les nouvelles règles flamandes. Plusieurs voix se sont élevées ces derniers jours pour exprimer leurs craintes quant aux effets de cette décision sur l'offre de places d'accueil à Bruxelles, déjà fort tendue. Devant les députés, M. Nollet a indiqué que les crèches bruxelloises supervisées par K&G pouvaient si elles le souhaitaient passer sous le contrôle de l'ONE en tant que crèche non subventionnée. Des mesures transitoires leur seront applicables jusque fin 2017 pour le permettre de respecter pleinement les normes de l'ONE. Quant aux structures d'accueil simplement déclarées auprès de K&G, celles-ci disposent jusqu'au 31 décembre de cette année pour obtenir soit une autorisation de K&G, soit une autorisation de l'ONE. "Un travail d'accompagnement spécifique est en cours de préparation", a encore précisé le ministre. Celui-ci a toutefois ajouté que ces mesures vaudront dans la capitale, mais pas dans les communes à facilités de la périphérie bruxelloise. (Belga)

Nos partenaires