Bruxelles - La Région prépare un Plan Directeur pour la zone du canal

07/11/12 à 16:27 - Mise à jour à 16:27

Source: Le Vif

(Belga) La Région bruxelloise a officiellement entamé mercredi ses travaux préparatoires d'un Plan Directeur pour l'ensemble de la zone du canal, censé voir le jour d'ici neuf mois.

Cette zone marquée par l'histoire industrielle de Bruxelles couvre un périmètre de près de 3000 hectares entourant la voie d'eau sur un axe de 14 kilomètres. Elle traverse cinq communes. Les quartiers diversifiés qui la composent ont déjà connu des transformations significatives au cours des 20 dernières années, ce qui a éveillé l'intérêt des investisseurs privés pour la zone. Plusieurs projets en gestation vont influencer durablement le devenir du territoire. Mais jusqu'ici, cela manque de lien. Le ministre-président Charles Picqué a dès lors officiellement donné le coup d'envoi du processus d'élaboration du Plan Directeur de la zone, aux côtés de l'architecte urbaniste Alexandre Chemetoff et de son équipe, désignés au terme d'une compétition internationale qui l'a vu émerger d'un trio de candidats. L'objectif n'est pas de figer sur papier un plan rigide rivé sur une seule vision globale de la zone. Alexandre Chemetoff commencera à travailler au départ de six sites témoin (Buda, Van Praet, Armateurs, Sainctelette, Birmingham, et Biestebroeck) en considérant la zone comme un domaine régional constitué de projets réalisés ou en phase de concrétisation. Le plan proposera de les mettre en lien pour assurer une cohérence à l'ensemble. Plusieurs hypothèses cartographiées seront développées au départ du canal et du port, du patrimoine industriel, des espaces délaissés, des lieux d'exception, et des espaces publics, à l'image d'expériences réalisées entre autres à Nantes, à Nancy, à Saint-Etienne ou à Bordeaux. L'équipe d'Alexandre Chemetoff devra veiller à répondre aux objectifs suivants: rendre la ville accueillante pour les plus fragiles, développer des activités économiques, des espaces publics ouverts à diverses activités sportives, culturelles, et à des écoles; et construire des logements. (JDD)

Nos partenaires