Bruxelles: la police utilise gaz et matraques pour repousser les manifestants

22/10/13 à 14:50 - Mise à jour à 14:50

Source: Le Vif

(Belga) Plusieurs personnes ont été arrêtées mardi après-midi lors de la manifestation de demandeurs d'asile afghans près du cabinet du Premier ministre Elio Di Rupo, à Bruxelles. Selon plusieurs témoins, la police a fait usage de gaz et de matraques pour maîtriser et repousser les manifestants.

Bruxelles: la police utilise gaz et matraques pour repousser les manifestants

Près de 200 demandeurs d'asile afghans ont manifesté mardi matin devant le parlement fédéral, où se tenait la présentation du rapport annuel 2012 du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA). Ils se sont ensuite rendus près du cabinet du Premier ministre Elio Di Rupo, rue de la Loi à Bruxelles, après avoir appris que le bâtiment désaffecté qu'ils occupaient rue du Trône, à Ixelles, venait d'être évacué par la police. Ils demandent qu'une solution soit trouvée pour leur hébergement. La police leur a demandé de quitter la rue de la Loi et les manifestants se sont exécutés dans le calme, mais ont alors été encerclés par un important dispositif policier. Plusieurs témoins indiquent que la police a fait usage de gaz et de coups de matraques avant d'évacuer les femmes et les enfants présents. Une personne a été blessée à la tête et emmenée en ambulance. Des tâches de sang sont visibles au sol. La police a procédé à plusieurs arrestations. Vers 14h30 le dispositif policier était en train de se replier et il restait une cinquantaine de manifestants sur place. (Belga)

Nos partenaires