"Bruxelles, je t'aime", une initiative intéressée dans les rangs PS, affirme V. De Wolf

01/07/13 à 16:06 - Mise à jour à 16:05

Source: Le Vif

(Belga) La campagne "Bruxelles Je t'aime", lancée par la ministre socialiste de la Culture de la fédération Wallonie-Bruxelles, Fadila Laanan, en réaction au retentissement de l'article du journaliste de "Libération" Jean Quatremer intitulé "Bruxelles pas belle" peut paraître louable mais elle apparaît surtout comme "particulièrement intéressée au banc socialiste bruxellois", a affirmé lundi, le chef de file de l'opposition MR Vincent De Wolf.

L'initiative consiste en la création d'un site web qui promeut les initiatives citoyennes qui mettent en valeur la Région bruxelloise. Selon Vincent De Wolf, chef de file libéral au parlement bruxellois, le portail internet de ladite campagne est coordonné par l'ASBL Présence et Action Culturelles (PAC), association qui se définit comme "idéologiquement socialiste" et dont les travaux ont notamment "pour objet de formuler des propositions en matière de politiques culturelles à destination du parti socialiste lors de l'élaboration de son programme". En outre, le président de cette ASBL n'est autre que le secrétaire général du PS. L'opération "Bruxelles Je t'aime" bénéficie par ailleurs du soutien de la STIB, de Visit Brussels et de la Région bruxelloise, a encore précisé Vincent De Wolf, pour qui il y a là "un incroyable mélange des genres, qui, eu égard aux activités à caractère politique de l'ASBL PAC, ne peut que déboucher sur une campagne de communication tout sauf neutre et apolitique". Le chef de file du MR au parlement bruxellois a par conséquent adressé plusieurs questions parlementaires tant à Rudi Vervoort, ministre-­président bruxellois, qu'à sa collègue, Brigitte Grouwels, ministre en charge des Transports Publics, sur le soutien apporté à cette campagne par la Région et la STIB. (Belga)

Nos partenaires