"Bruxelles, je t'aime": La riposte culturelle et citoyenne de Fadila Laanan

29/06/13 à 20:23 - Mise à jour à 20:23

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de la Culture Fadila Laanan (PS) a lancé, samedi, à l'ouverture du festival Couleur Café, sur le site de Tour & Taxis, le concours artistique "Bruxelles, je t'aime".

Toute oeuvre artistique sur la beauté bruxelloise qui réside dans ses quartiers, ses habitants, son folklore ou sa gastronomie, peut être postée sur www.bruxellesjetaime.be jusqu'au 30 septembre minuit. Des prix insolites pour professionnels et amateurs ainsi qu'un coup de coeur du public seront décernés, le 12 novembre, dans chacune des quatre thématiques. Au "Bruxelles, pas belle" du journaliste de Libération Jean Quatremer et aux critiques qui suivirent, Fadila Laanan répond par une déclaration d'amour à sa capitale. "Je ne me dédouane pas de ma responsabilité de résoudre les problèmes à Bruxelles, mais je ne peux rester sans rien dire quand plus d'un million d'habitants sont insultés. L'humilité des Bruxellois ne doit pas les empêcher d'être fiers de leur ville. C'est un chaos formidable, un joyeux bordel. Si Bruxelles vit moins vite que Paris, c'est aussi ce qui la rend agréable à vivre." Le cinéaste Jaco Van Dormael ou le dessinateur de BD Bernard Yslaire ont rejoint le jury pour soutenir cet élan de chauvinisme. "Mon coeur bat au rythme de Bruxelles, confie l'acteur Ben Hamidou qui se présente comme un ketje de Molenbeek. Il y a des moules, mais les durums ne sont pas loin. C'est une marmite bouillonnante aux milles épices. Touche pas à Bruxelles !" (Belga)

Nos partenaires