Bruxelles - collectes sélectives - Séparer le ramassage des sacs jaunes et bleus, c'est une faire marche arrière - De Wolf

29/11/12 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Le Vif

(Belga) La perspective d'un ramassage différencié dans le temps des sacs jaunes et bleus dans la collecte sélective des déchets ménagers de la capitale n'est pas du goût du MR qui y voit une marche arrière au détriment des Bruxellois. Ce changement à venir est lié à l'inauguration, mercredi, de deux nouvelles lignes de tri distinctes dans le centre forestois de l'agence Bruxelles Propreté.

"Malgré un investissement de près de 9 millions d'euros, cette nouvelle gestion des déchets ne permettrait plus la collecte conjointe des sacs bleus et jaunes et le tri de ceux-ci lors de leur arrivée au centre. Le ramassage alterné des sacs-poubelles jaunes et bleus va-t-il multiplier les incivilités, s'est demandé le chef du groupe MR au parlement bruxellois Vincent De Wolf. Pour lui, le système d'alternance du ramassage semaine après semaine, est un "non-sens" et "une sérieuse marche arrière dans la qualité du service rendu à la population en termes de collecte des déchets". Vincent De Wolf a estimé que la contrainte de devoir conserver ses déchets une semaine de plus en particulier pour ceux qui occupent des appartements et des logements de taille modeste risque d'inciter le citoyen à multiplier les incivilités, et donc à utiliser le sac blanc -ndlr: des déchets non triés- au détriment de l'environnement. L'opposition MR rappelle, en outre, la difficulté persistante de Bruxelles-Propreté à sensibiliser utilement les ménages qui, en de nombreuses occasions encore, voient rester sur le trottoir, une fois la benne passée, leurs sacs jaunes et bleus inadéquatement triés. Vincent De Wolf a enfin annoncé qu'il interrogerait le nouveau secrétaire d'Etat en charge de la Propreté publique, Rachid Madrane sur le "cadeau" laissé aux Bruxellois par son prédécesseur Emir Kir, lors de la prochaine séance plénière du parlement régional, en particulier sur les fondements objectifs de cette décision, et sur les mesures d'accompagnement qui seront mises en oeuvre. (BRUNO FAHY)

Nos partenaires