Bruxelles - Certaines taxes sur les actes de malpropreté seront augmentées

19/04/13 à 19:07 - Mise à jour à 19:07

Source: Le Vif

(Belga) Le Conseil communal de la Ville de Bruxelles se prépare à généraliser la gratuité des enlèvements de graffitis sur les façades des habitations, et à augmenter les taxes à l'encontre des dépôts clandestins et des faits d'urine sur la voie publique, lors d'un vote, lundi.

Bruxelles - Certaines taxes sur les actes de malpropreté seront augmentées

Selon l'échevine de la Propreté Publique, Karine Lalieux (PS), les interventions de la Cellule spécialisée dans l'enlèvement des graffitis organisées depuis 2007 étaient jusqu'ici gratuites pour le premier enlèvement. Les suivantes sur le même bien immobilier étaient payantes sauf si le propriétaire apportait la preuve qu'un produit anti-graffiti avait été posé. L'expérience vécue et la volonté politique de renforcer les services aux citoyens conduisent à généraliser la gratuité des interventions de la Cellule sur les biens des particuliers destinés au logement. L'objectif est de combattre le sentiment d'injustice de citoyens face à l'obligation de payer pour enlever des graffitis dont ils sont eux-mêmes victimes. Par ailleurs le règlement-taxe qui a permis de multiplier par 50 l'efficacité de la verbalisation sur le territoire de la Ville sera adapté, a ajouté l'échevine socialiste. La taxe pour les faits d'urine sur la voie publique passera de 50¤ à 100¤. La Ville de Bruxelles poursuivra sa politique d'installation de toilettes et d'urinoirs publics. La taxe sur les dépôts clandestins passera de 100 à 250¤ par m3 entamé. Selon Karine Lalieux, en 2012, près de 2.500 tonnes déchets ont été enlevées dans ce cadre. (Belga)

Nos partenaires