Brieuc de Meeûs veut une autre image pour la STIB

14/09/12 à 13:56 - Mise à jour à 13:56

Source: Le Vif

(Belga) Le nouveau patron de la STIB, Brieuc de Meeûs, veut moins de gaspillage et réduire la voilure parmi les centaines de projets que la société bruxelloise a selon lui dans des cartons, lit-on vendredi dans le quotidien la Capitale. Le journal bruxellois s'appuie sur une allocution prononcée mardi dernier par le successeur d'Alain Flausch à la tête de la société pour ajouter que le nouveau directeur général de la STIB souhaite une utilisation parcimonieuse de l'argent public dans la société de transport en commun.

"Il y plus de 850 projets répertoriés, ce qui est évidemment impossible à gérer. Combien d'entre eux seront-ils jamais finis? Combien d'énergie dissipée et gaspillée? ....Nous allons donc rationaliser tout cela et nous concentrer sur ce qui est essentiel pour notre futur", peut-on lire dans un extrait du discours attribué à Brieuc de Meeûs et diffusé sur le site web de La Capitale. Il en ressort encore que le nouveau directeur général n'est pas un fervent partisan de l'externalisation. Pour lui, la STIB doit "garder la main" non seulement sur toutes les opérations, mais aussi sur tous ses métiers techniques "sous peine d'être transformée en simple prestataire de mobilité urbaine" après la disparition "de tous les métiers à valeur ajoutée au profit d'autres organisations". Brieuc de Meeûs entend enfin redorer l'image de la STIB, qui a été, dans un passé récent, "trop souvent malmenée, maltraitée, et souvent sans raison". (NICOLAS MAETERLINCK)

Nos partenaires