Brésil: le procès du "massacre de Carandiru" reporté d'une semaine

08/04/13 à 22:59 - Mise à jour à 22:59

Source: Le Vif

(Belga) Le procès de 26 policiers parmi 79 accusés du plus grand massacre de l'histoire du Brésil dans une prison il y a plus de 20 ans, s'est ouvert lundi matin mais a été rapidement suspendu après le malaise d'un juré, et reporté d'une semaine.

Cent onze détenus avaient été tués par balles dans la prison Carandiru à Sao Paulo en 1992. "Il faudra choisir sept nouveaux jurés et recommencer le procès", qui a été fixé au lundi 15 avril, a indiqué le service de presse du tribunal de Barra Funda où se déroule l'audience, à l'ouest de la mégapole brésilienne. Lundi, 26 de ces policiers - dont huit seulement ne sont pas à la retraite - avaient commencé à être jugés à Barra Funda pour avoir exécuté, le 2 octobre 1992, quinze détenus du pavillon 9 au premier étage de la prison de Carandiru, considérée à l'époque comme la plus grande d'Amérique latine avec 8.000 détenus. Ces membres d'une unité spéciale étaient intervenus après une bagarre entre détenus, qui avait dégénéré en mutinerie dans cette maison d'arrêt surpeuplée. (Belga)

Nos partenaires