Brésil - Le pape lance un message contre la corruption et pour l'intégration sociale

25/07/13 à 17:57 - Mise à jour à 17:57

Source: Le Vif

(Belga) Le pape a encouragé les jeunes Brésiliens, jeudi dans une favela de Rio, à ne pas se résoudre à la "corruption", jugeant aussi que la "pacification" des favelas ne serait pas durable sans intégration et justice sociale.

"Vous, chers jeunes, vous êtes souvent déçus par des faits (...) de corruption de personnes, qui au lieu de chercher le bien commun, cherchent leur propre intérêt", a lancé le pape, en allusion à la fronde sociale des jeunes Brésiliens contre la corruption et l'indigence des services publics de base. "Ne vous découragez jamais. La réalité peut changer, l'homme peut changer", a-t-il lancé. Avant d'ajouter sa recommandation aux jeunes "qui avez une sensibilité spéciale contre les injustices": "cherchez, vous les premiers, à apporter le bien, à ne pas vous habituer au mal, mais à le vaincre". Visitant Varginha, une petite favela pauvre du nord de Rio, il y a encore quelques mois sous le contrôle des trafiquants de drogue, le pape a par ailleurs encouragé "les efforts que la société brésilienne fait pour intégrer toutes ses composantes". "Aucun effort de +pacification+ ne sera durable, il n'y aura ni harmonie, ni bonheur dans une société qui ignore, qui met en marge et abandonne dans la périphérie une partie d'elle-même". "C'est seulement quand nous sommes capables de partager que nous nous enrichissons vraiment. Tout ce qui se partage se multiplie", a-t-il déclaré le pape, lors d'un discours prononcé sur le terrain de football de Varginha sous une pluie diluvienne. Le pape s'exprimait devant des milliers d'habitants de cette petite favela grise et oubliée du nord de Rio, manifestement émus, rassemblés sur le stade de football pelé de cette communauté. Varginha est située dans un complexe de favelas surnommé la "bande de Gaza", à cause des fréquents et meurtriers affrontements entre policiers et trafiquants de drogue. (Belga)

Nos partenaires