Brésil: lancement d'un portail sur les crimes de la dictature

09/08/13 à 02:36 - Mise à jour à 02:36

Source: Le Vif

(Belga) Un site internet comprenant plus de 900.000 comptes rendus de procès d'opposants sous la dictature militaire (1964-85) sera mis en ligne ce vendredi, ont annoncé jeudi les autorités judiciaires.

"Il s'agit des comptes rendus de 710 procédures de la répression menées devant le Tribunal militaire supérieur, accompagnés de photos, de vidéos et d'autres documents qui illustrent les abus commis pendant la dictature", souligne le ministère public fédéral dans un communiqué. Ce projet, appelé "Brasil : nunca mais digital" (Brésil : plus jamais ça numérique), exploite une banque de données existante. Cette dernière comprend des documents rassemblés dans les années 1980 par l'archevêché de Sao Paulo et le Conseil mondial des Eglises, ainsi que les ressources d'un projet de rapatriement et de numérisation de documents recueillis en Suisse et aux Etats-Unis depuis 2011. La répression a officiellement fait près de 400 morts et disparus au Brésil pendant le régime militaire, contre 3.200 au Chili et 30.000 en Argentine. La présidente Dilma Rousseff, qui a appartenu à un groupe de guérilla luttant contre la dictature, a été torturée puis emprisonnée près de trois ans par le régime militaire. Son gouvernement a mis en place en mai 2012 une Commission de la vérité pour enquêter sur les violations des droits de l'Homme pendant cette période mais sans remettre en cause l'amnistie de 1979, qui protège militaires et policiers coupables d'assassinats et de torture. Aucun n'a jamais été jugé. (Belga)

Nos partenaires