Brésil: la Cour suprême ordonne l'incarcération immédiate d'un député, une première

26/06/13 à 19:04 - Mise à jour à 19:04

Source: Le Vif

(Belga) La Cour suprême du Brésil a ordonné mercredi l'incarcération immédiate d'un député, Natan Donadon, condamné en 2010 à 13 ans de prison pour malversations, une première depuis la promulgation de la Constitution de 1988, a indiqué ce tribunal.

"Il s'agit de la première mesure de prison effective ordonnée par la Cour suprême fédérale" depuis cette date, a indiqué un porte-parole. Natan Donadon, du Parti du mouvement démocratique brésilien (PMDB-centre, de la coalition gouvernementale) a été condamné en 2010 à 13 ans de prison et ce mercredi la Cour, en séance plénière, a "décrété son incarcération", tous les recours permis étant épuisés. Cette mesure intervient en plein mouvement de protestation historique dans le pays contre l'indigence des services publics et la corruption des élites. M. Donadon a été condamné pour association de malfaiteurs et détournements de fonds quand il était directeur financier au Parlement régional du Rondonia, un état fédéré d'Amazonie. Il a "détourné des fonds par le biais d'une simulation de contrat publicitaire", a indiqué la Cour suprême. Au Brésil, les parlementaires sont protégés par une loi qui empêche les élus en exercice d'être jugés par des tribunaux ordinaires et c'est la raison pour laquelle les dossiers prennent des années à arriver en dernière instance. La Cour suprême a jugé l'an dernier l'un des plus vastes dossiers de corruption politique du Brésil, le "Mensalao", qui s'est terminé par la condamnation à la prison de plusieurs anciens ministres et cadres du Parti des travailleurs (PT, gauche) et autres partis pour l'achat de vote au Parlement en 2005, lors du premier mandat du président Luiz Inacio Lula da Silva. (Belga)

Nos partenaires