Brésil: incidents violents à Rio où ont manifesté 300.000 personnes

21/06/13 à 02:00 - Mise à jour à 02:00

Source: Le Vif

(Belga) Des incidents violents ont éclaté jeudi soir devant la mairie de Rio de Janeiro entre des manifestants radicaux et la police, en tête d'un cortège qui a rassemblé 300.000 personnes.

Les policiers ont riposté par des tirs de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc sur un groupe de manifestants qui leur jetaient des pierres, a rapporté une journaliste de l'AFP. Ces échauffourées ont provoqué un mouvement de panique au sein de la foule, qui s'est mise à refluer en sens inverse, le long du Sambodrome où ont lieu chaque année les célèbres défilés des écoles de samba pendant le carnaval. "Ne courez pas! Ne courez pas! " criaient en vain certains manifestants, au milieu d'un nuage de fumée. La plupart des manifestants se dispersaient comme ils le pouvaient via les rues adjacentes, où des individus casqués, foulard sur le visage, taguaient les murs. La police s'est mise ensuite à tirer des gaz lacrymogènes sans discrimination selon la journaliste de l'AFP. La chaîne de télévision Globo a montré les images d'un de ses journalistes blessés au front par une balle en caoutchouc tirée par la police, alors qu'il se trouvait au milieu des affrontements. Une voiture de la télévision SBT a été brûlée par des manifestants. La police de Rio n'a pas fourni d'estimation sur le nombre de manifestants. Mais elle a twitté l'estimation d'un expert en sécurité de l'Université de Rio, Macyr Duarte, faisant état de la présence de 300.000 manifestants. Soit trois fois plus que la plus importante manifestation recensée depuis le début il y a une dizaine de jours de la fronde sociale qui secoue le pays, celle de lundi à Rio également. (Belga)

Nos partenaires