Brésil - Huit personnes seront jugées pour l'incendie de la discothèque à Santa Maria

03/04/13 à 22:57 - Mise à jour à 22:57

Source: Le Vif

(Belga) Huit personnes seront jugées pour homicides après l'incendie qui a provoqué en janvier la mort de 241 jeunes dans la discothèque Kiss à Santa Maria, dans le sud du Brésil, a décidé mercredi un juge local.

Brésil - Huit personnes seront jugées pour l'incendie de la discothèque à Santa Maria

Ce magistrat de Santa Maria, Ulysses Fonseca Louzada, a jugé recevable la requête présentée la veille par le Parquet à l'encontre de deux des propriétaires de la discothèque Kiss et de deux des musiciens du groupe qui se produisait sur scène à l'intérieur de l'établissement, a indiqué le tribunal compétent. Tous sont déjà sous les verrous. Au cours d'une conférence de presse, le juge Louzada a dit que quatre autres personnes comparaîtraient à ce procès: deux pompiers accusés d'avoir falsifié des autorisations de fonctionnement de la discothèque Kiss après la tragédie, ainsi qu'un ex-associé et un comptable de l'établissement pour avoir fait un faux témoignage. Ces deux derniers peuvent encore se rétracter, selon le juge. Le procès, dont la date n'a pas encore été fixée, se déroulera à Santa Maria (à 300 km de Porto Alegre, la capitale du Rio Grande do Sul). Dans son enquête, la police avait conclu que l'incendie avait commencé lorsqu'un feu de Bengale avait été allumé par le chanteur du groupe country "Gurizada Fandangueira". Des étincelles ont mis le feu au plafond inflammable de l'établissement, provoquant une fumée mortelle. D'autres facteurs ont contribué à la tragédie, comme le défaut d'éclairage de sécurité, les revêtements inflammables des murs et des plafonds et des extincteurs inopérants. De plus, l'établissement était surpeuplé au moment du drame. (CHN)

Nos partenaires