Brésil: grande marche contre l'intolérance religieuse à Rio

08/09/13 à 22:51 - Mise à jour à 22:51

Source: Le Vif

(Belga) Des milliers de personnes ont défilé dimanche sur la plage de Copacabana, à Rio de Janeiro, contre l'intolérance religieuse et les persécutions croissantes contre les cultes d'origine africaine depuis la montée en puissance des évangéliques.

A l'initiative de la Commission de lutte contre l'intolérance religieuse, des responsables des religions afro-brésiliennes, des catholiques, juifs, musulmans, spirites, bouddhistes et protestants ont marché côte à côte, revêtus des habits traditionnels de leur confession. Ils veulent "attirer l'attention de la société" sur le respect des droits de tous et l'amour du prochain, un principe prôné par toutes les religions, a indiqué à l'AFP Ricardo Rubim, attaché de presse de la communauté des religions afro-brésiliennes. Ils réclament également un plan de combat national contre l'intolérance religieuse. Au Brésil, où plus de 80 millions d'habitants sont noirs ou métis (45%), les églises évangéliques prolifèrent surtout dans les milieux pauvres et diabolisent les cultes d'origine africaine pour en récupérer les adeptes, selon les organisateurs. Depuis le premier défilé contre l'intolérance religieuse en 2008, les adeptes du Candomblé et de l'Umbanda ont reçu le soutien des autres confessions. La marche de Copacabana veut montrer que le Brésil est toujours le pays de la cohabitation pacifique des religions. Les organisateurs espéraient rassembler 300.000 personnes dimanche. L'an dernier, 210.000 personnes avaient participé à la 5è marche contre l'intolérance, selon eux. Étaient aussi présents des athées. "Je suis ici parce que je soutiens la liberté religieuse. Nous n'avons pas besoin d'un État théocratique, ni athée, mais laïque", a déclaré à G1 Sergio Viula, un athée qui rejette toute forme d'intégrisme. (Belga)

Nos partenaires