Brésil: faible mobilisation pour les manifestations contre le Mondial

26/01/14 à 13:45 - Mise à jour à 13:45

Source: Le Vif

(Belga) Les manifestations convoquées dans plusieurs villes du Brésil contre la Coupe du monde de football 2014 n'ont rassemblé que peu de monde samedi après-midi, dans une atmosphère pacifique et sous haute surveillance policière, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Brésil: faible mobilisation pour les manifestations contre le Mondial

Selon le site d'information G1, à Goiania (centre), environ 100 personnes ont défilé dans le centre-ville avec des pancartes critiquant les coûts du Mondial. Des pneus ont été brûlés et la circulation automobile interrompue mais la manifestation s'est dispersée petit à petit. La police n'a signalé aucune arrestation, bien que des manifestants aient défilé le visage couvert, ce qui est désormais interdit après les violents échauffourées ayant émaillé des mobilisations l'année dernière. A Sao Paulo, capitale économique et ville la plus peuplée du pays, environ 25 personnes ont passé la nuit aux abords du Musée d'Art (Masp), sur l'avenue Paulista, en prélude à la manifestation convoquée en soirée. Des pancartes et banderoles proclamaient "S'il n'y a pas de droits, il n'y pas de Coupe", "S'il n'y a pas de transports, la Coupe va s'arrêter" ou "Fifa go home". Sous le mot d'ordre "la Coupe du monde n'aura pas lieu", ces rassemblements sont convoqués par le mouvement contestataire Anonymous sur sa page Facebook. Ces manifestations, "qui seront suivies d'autres" selon Anonymous, sont programmées dans 36 villes brésiliennes. Les organisateurs dénoncent la précarité des services publics (transports, santé, éducation) et les dépenses colossales investies dans l'organisation du Mondial, qui se disputera du 12 juin au 13 juillet dans douze villes hôtes. (Belga)

Nos partenaires