Brésil: des trafiquants envoyaient de la cocaïne au Portugal dans des poissons surgelés

04/06/13 à 22:30 - Mise à jour à 22:30

Source: Le Vif

(Belga) La police brésilienne a annoncé mardi avoir démantelé une bande de trafiquants de drogue internationale qui envoyait de la cocaïne en Europe, cachée dans des poissons surgelés.

Après un an et demi d'enquête, 11 membres de cette bande, basée au Brésil et ayant des ramifications en Colombie et au Portugal, ont été arrêtés entre vendredi dernier et ce mardi pour trafic de drogue et blanchiment d'argent. Des biens immobiliers, évalués à cinq millions de dollars, leur ont été confisqués, selon un communiqué du parquet. L'un des chefs présumés de la bande, le Colombien Alexander Pareja, vivait à Rio de Janeiro depuis 11 ans et avait blanchi l'argent de la drogue en s'achetant notamment deux pompes à essence et une entreprise de construction. Un autre accusé est Henry Alejandro Rodriguez Gallego, dénommé le "Noir" et beau-frère de Pareja, qui aurait déjà envoyé à destination du Portugal au moins deux livraisons de cocaïne camouflée dans des poissons surgelés. "Pour arriver à ce premier chargement de 70 kilos de cocaïne, nous avons surveillé la bande pendant huit mois", a expliqué le commissaire Paulo Teles, en charge de l'opération, qui a reçu la collaboration des polices anti-drogue américaine DEA et espagnole, portugaise, uruguayenne et colombienne. C'est la police espagnole qui avait alerté il y a un an et demi la police brésilienne que le Colombien Gallego était soupçonné de faire du trafic de drogue du Brésil vers Madrid. La drogue venait de Bolivie ou de Colombie et arrivait dans l'Etat de Rondonia (Amazonie brésilienne) avant d'être acheminée vers le Rio Grande do Sul (extrême sud du Brésil) d'où elle était expédiée au Portugal. (Belga)

Nos partenaires