Brésil: coup de filet contre 50 policiers liés au trafic de drogue à Rio

04/12/12 à 16:15 - Mise à jour à 16:15

Source: Le Vif

(Belga) Cinquante policiers militaires brésiliens accusés de liens avec le crime organisé et le trafic de drogue ont été arrêtés mardi dans l'Etat de Rio, dans le cadre d'une vaste opération policière, a annoncé le secrétariat à la sécurité.

Cette opération, baptisée "Purification" et menée par plusieurs organismes policiers, dont les services de renseignements, était toujours en cours mardi à la mi-journée dans neuf casernements de la police militaire (PM, chargée du maintien de l'ordre) et des favelas, selon un communiqué du secrétariat à la sécurité de l'Etat de Rio. Les policiers étaient munis de 65 mandats d'arrêts et de 112 autres de perquisition à l'encontre de policiers militaires ayant des liens présumés avec des membres de la principale faction du trafic de drogue à Rio, le "Comando Vermelho" ou "CV" (Commando Rouge, ndlr), précise le communiqué. Dix-huit autres mandats d'arrêt ont été émis contre des trafiquants de drogue du CV. D'après la police, une série d'enquêtes ont débuté il y a un an dans la favela "Vai Quem Quer", à Duque de Caxias, dans la grande banlieue nord de Rio. Elle ont révélé que certains policiers recevaient des pots de vin pour rendre aux trafiquants armes et drogue saisies au cours d'opérations policières. Les policiers corrompus négociaient également la remise en liberté des criminels arrêtés. Les policiers sont accusés d'association de malfaiteurs, de trafic de drogue, de corruption active et/ou passive et de racket. (PVO)

Nos partenaires